Webinar Series

Stratégie de sécurité routière 2020-2024 de la Ville de Québec

22 juillet 2020   |   Catégories : Webinar Series

Présentateur

M. Hervé Chapon (Bientôt disponible!)

Titre de l'article

Stratégie de sécurité routière 2020-2024 de la Ville de Québec

Contexte

Pionnière en matière de sécurité routière, la Ville a mis en œuvre au cours des dernières années des stratégies qui ont permis de diminuer de façon importante le nombre de collisions sur le réseau routier municipal. Mais, à Québec comme ailleurs au Québec et dans le monde, les mesures traditionnelles ne suffisent plus à continuer d’améliorer le bilan routier.
Avec sa nouvelle Stratégie de sécurité routière 2020-2024, la Ville s'est fixée pour objectif d’atteindre zéro collision mortelle ou grave autour des écoles et de diminuer de 50 % les collisions mortelles ou graves sur tout le territoire à l'horizon 2024.
S'inspirant de la Vision Zéro, le plan d’action de la Stratégie est fondé selon l’approche des 5 E(Engineering, Enforcement, Education, Evaluation, Engagement) et est doté d’un budget de 60 M$. Les 54 actions du plan quinquennal sont priorisées selon les trois axes principaux axes d’intervention que sont « ralentir, être courtois et sécuriser les routes et les trajets scolaires ».
L'approche de l'évaluation vise à identifier de façon systémique les secteurs les plus à risque sur le réseau routier et à mesurer l’efficacité des actions mises en oeuvre pour réduire ce risque.
La Ville mise également sur l’engagement des résidants à respecter la vitesse dans leurs rues résidentielles et sur celui des parents à respecter la sécurité autour des écoles et alloue 2,3 M$ à ses conseils de quartier et aux conseils d’établissement des écoles primaires pour les soutenir dans la mobilisation des citoyens à adopter un comportement sécuritaire sur la route.
La nouvelle Stratégie est le résultat d’une démarche de consultation initiée en 2018 par un sondage en ligne, suivie par la tenue d’un colloque sur la sécurité routière ainsi que la mise en place d’un comité consultatif qui accompagné son élaboration.

Objectifs

Le bilan 2012-2016 montre que les piétons et les cyclistes sont nettement surreprésentés par rapport aux autres victimes de la route sur le réseau routier municipal :
• Au Québec en 2017, 20 % des personnes décédées ou victimes de collisions graves sur la route étaient un piéton ou un cycliste;
• À Québec, c’est 50 % alors que les modes non motorisés ne représentent que 10 % de nos déplacements sur le territoire de la Ville de Québec.
Par conséquent, la Ville vise des objectifs ambitieux, mais réalistes, de réduction du nombre de victimes de collisions à l’horizon 2024.

CIBLE 0-50 À L’HORIZON 2024
• Zéro collision mortelle ou grave autour des écoles;
• Réduction de 50 % des collisions mortelles et graves par rapport à la moyenne de la période 2012-2016 sur l’ensemble du territoire.

Groupe cible

Aux citoyens de Québec, aux conseils de quartier et aux conseils d'établissement des écoles primaires publiques et privées, en partenariat avec la Société d'assurance automobile du Québec et les organismes du milieu.

Activité(s)

La Ville poursuit actuellement sa démarche de consultation publique sur le projet de Stratégie. le document synthèse et de le document général de la Stratégie sont disponibles ici :
https://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/deplacements/securite_routiere/index.aspx

Résultats attendus

Le plan d'action prévoit des indicateurs pour évaluer l'atteinte des objectifs de chaque action à mettre en œuvre.
Les actions de communication des précédentes stratégies étaient thématiques et préventives.
Avec la nouvelle stratégie, elles seront plus factuelles. Elles viseront donc à informer en continu les usagers de la route sur les mesures prises par la Ville, entre autres :
• Les opérations planifiées de contrôle policier;
• L’évaluation des autres actions en matière d’aménagement et de gestion de la route.

Les fondateurs de la Vision Zéro cherchaient à proposer un substitut à l’approche traditionnelle de
la sécurité routière des années 1990, car celle-ci attribuait surtout la responsabilité de la sécurité
aux usagers du système de transport plutôt qu’à ses concepteurs.
Avant que le mouvement Vision Zéro se développe en Amérique du Nord, la Ville de Québec souscrivait déjà à ses fondements. Cependant, à l’instar des villes comme Göteborg, championne de la sécurité routière en Europe, Québec arrive à un constat.
Elle voit que les améliorations continues de l’industrie automobile et les efforts des villes en matière d’aménagement ne suffisent plus à réduire le nombre de victimes de la route. Les
comportements évoluent, mais aussi les technologies, les véhicules et nos façons de conduire. On doit s’adapter.
Car, en 20 ans, plusieurs choses changent. Il faut aussi savoir questionner certains principes et les adapter aux nouvelles réalités. Nous pensons qu’il est temps de rétablir l’équilibre de la responsabilité de la sécurité routière entre le gestionnaire de la route, l’industrie automobile et l’usager. Et ce, sans que personne ne se décharge de ses propres responsabilités