Informations sur la sécurité routière

IMPACTS DE LA COVID-19

Last Updated on 12 October 2021

L’impact de la pandémie de COVID-19 sur la sécurité routière au Canada et dans le monde n’a pas encore été établi. Cependant, en raison des règles de distanciation physique destinées à arrêter la propagation du virus, moins de personnes ont conduit pour des raisons professionnelles, sociales ou récréatives et de nombreuses personnes travaillent à domicile et pourraient continuer à le faire pendant longtemps.

Prévalence:

On pourrait s’attendre qu’avec moins de déplacements sur les routes, il y ait moins de collisions et, par conséquent, moins de victimes. Selon la National Highway Traffic Safety Administration, aux États-Unis, les décès sur la route ont augmenté de 4,6 % au cours des neuf premiers mois de 2020 par rapport aux mêmes mois en 2019. Durant ces mêmes mois, le taux de mortalité pour 100 millions de kilomètres parcourus a augmenté de 23 % de 2019 à 2020.

https://crashstats.nhtsa.dot.gov/Api/Public/ViewPublication/813053

À ce stade, il n’est pas clair pourquoi ces augmentations se sont produites. Toutefois, certains éléments indiquent que certains types de conduite à risque pourraient être en hausse pendant la pandémie. Par exemple, de nombreux médias canadiens rapportent que les excès de vitesse, les courses sur route et les cascades au volant ont augmenté et davantage d’accusations sont portées par la police pour ces infractions. Ces comportements de conduite pourraient être liés à la faible circulation sur les routes.

Certains éléments indiquent également que la consommation d’alcool et de drogues a augmenté pendant la pandémie. Cela peut entraîner une plus grande activité de conduite avec facultés affaiblies et peut-être davantage de collisions. Pendant la pandémie, les gens restent en contact avec leur famille et leurs amis grâce à l’utilisation de leurs cellulaires. Cependant, s’ils le font en conduisant, le conducteur peut être distrait.

Compte tenu des préoccupations concernant la proximité avec les autres, l’utilisation du transport en commun a considérablement diminué et les gens préfèrent conduire, marcher ou faire du vélo. Les chauffeurs de véhicules lourds continuent de travailler pour assurer le bon fonctionnement des chaînes d’approvisionnement, mais il y a moins d’endroits où ils peuvent manger et se reposer sur la route. Des distances plus longues entre les aires de repos pourraient exacerber les risques de collisions liés à la fatigue pour ces conducteurs.

Pour plus d’informations concernant les effets possibles de la COVID-19 sur la sécurité routière, veuillez consulter cet article : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0001457520311908

Mesures préventives:

À la lumière de la pandémie, des directives de conception temporaire ont été élaborées afin de mieux répondre à la demande accrue des modes de transport actifs (p. ex., le vélo et la marche). Ces directives décrivent également les possibilités de conceptions permanentes plus sûres.

Le guide « Réallouer l’espace de rue dans le contexte de la COVID-19 » publié par la Fédération canadienne des municipalités (illustré ci-contre) est accessible à l’adresse suivante : https://fcm.ca/fr/ressources/guide-reallouer-lespace-de-rue-dans-le-contexte-de-la-covid-19

Source : Guide, par la Fédération canadienne des municipalités, 2020 (https://data.fcm.ca/documents/COVID-19/COVID-19-Street-Rebalancing-Guide-FR.pdf). © 2021 par FCM.

FAQ sur les impacts de la COVID-19:

Comment la COVID 19 affecte-t-elle le transport routier et la sécurité routière ?
En raison des règles de distanciation physique destinées à arrêter la propagation du virus, moins de personnes conduisent ou prennent les transports en commun pour se rendre au travail ou pour des raisons sociales ou récréatives. De nombreuses personnes travaillent à domicile et peuvent continuer à le faire pendant un certain temps. Bien qu’il n’y ait pas encore de données concernant l’impact sur les déplacements, les collisions et les victimes au Canada, les médias ont rapporté une augmentation des excès de vitesse, des courses et des cascades, peut-être facilitée par la diminution du volume de circulation..
Quel a été l'impact de la diminution du volume de circulation pendant la COVID-19 sur les collisions ?
Cela semble dépendre de l’emplacement. Par exemple, en mars et en avril 2020, en Californie, les déplacements ont diminué, tout comme les décès et les blessures graves. Cependant, en Caroline du Nord, alors que les déplacements étaient en baisse, tout comme les décès, les blessures graves ont quelque peu augmenté. Il semble que les excès de vitesse aient joué un rôle dans les collisions mortelles et les collisions ayant causé des blessures graves.
Back to Road Safety Information