Articles de recherche

(English) Trends in Fatally Injured Drivers and Pedestrians in Canada

Nom de fichier FINAL-PAPER-17.doc
Taille du fichier 834 KB
Version 1
Date ajoutée 10 juin 2012
Téléchargé 3 times/fois
Catégorie 2012 CMRSC XXII Banff
Tags Session 6C
Author/Auteur Steve Brown, Dan Mayhew, Robyn Robertson, Ward Vanlaar, Paul Boase

Résumé

But : Depuis plus de quarante ans, la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) collige et tient à jour des données annuelles sur les décès de conducteurs et de piétons. Au départ, l'information touchait sept provinces; à partir de 1987, elle a été étendue à l'ensemble des provinces et territoires. Cette base de données sur les collisions mortelles contient des renseignements sur le taux d'alcoolémie (TA) des conducteurs mortellement blessés et, depuis 2000, sur l'usage de drogues par les conducteurs mortellement blessés. Le but du présent document est d'examiner les tendances de la consommation d'alcool et de drogues par les conducteurs mortellement blessés, ainsi que de la consommation d'alcool par les piétons mortellement blessés au Canada, de 1987 à 2009. Le document expose également les changements survenus au fil du temps en ce qui concerne les caractéristiques des conducteurs, les circonstances des collisions et d'autres facteurs connexes associés aux collisions mortelles. Les résultats pour l'ensemble du Canada, tirés de la base de données sur les collisions mortelles, sont aussi comparés au système de surveillance des décès dus à des collisions (Fatality Analysis Reporting System ou FARS) tenu à jour par la National Highway Traffic Safety Administration des États-Unis pendant la même période.

Méthode : Cet examen des tendances inclut une analyse des données de la base de données sur les collisions mortelles qui comprend des renseignements sur les conducteurs décédés à la suite d'une collision sur la route et hors route, provenant à la fois des dossiers des coroners et médecins légistes et des rapports de police sur les collisions. La présence et la quantité d'alcool et de drogues décelées chez les conducteurs mortellement blessés sont issues d'analyses objectives des liquides organiques - chaque année, au Canada, plus de 80 % des conducteurs décédés sont soumis à des tests de dépistage d'alcool et près de 50 % à des tests de dépistage de drogues. Les indicateurs du problème des collisions liées à l'alcool au Canada qui sont examinés comprennent notamment : 1) l'alcool chez les conducteurs mortellement blessés, 2) l'alcool chez les piétons mortellement blessés et 3) la présence d'alcool aussi bien chez les conducteurs survivants que décédés dans des collisions mortelles. La tendance de la présence de drogues chez les conducteurs mortellement blessés est aussi examinée selon différents points de vue : 1) la fréquence des tests de dépistage de drogues chez les conducteurs mortellement blessés et 2) la fréquence de la présence de drogues chez les conducteurs mortellement blessés soumis à des tests.

Résultats : Dans l'ensemble, on constate, au Canada, entre 1987 et 2009, une diminution du pourcentage de conducteurs mortellement blessés sur les routes, qui avaient un taux d'alcoolémie positif. Au cours des dix dernières années, toutefois, il y a eu peu de changement du pourcentage de conducteurs mortellement blessés ayant un TA positif et, en 2009, 37,6 % de ces conducteurs avaient consommé de l'alcool. Les tendances sont à peu près les mêmes pour différents groupes de conducteurs à quelques exceptions près : depuis 2004, une hausse générale du pourcentage de conducteurs mortellement blessés dans des collisions à un seul véhicule, ayant un TA positif et, au cours de la période visée par l'étude, à peu près aucun changement du pourcentage de TA positif chez les conducteurs mortellement blessés qui n'utilisaient pas l'équipement de sécurité. Les résultats montrent également que certains groupes de conducteurs sont constamment plus susceptibles d'avoir un TA positif, en particulier les conducteurs mortellement blessés associés aux caractéristiques suivantes : entre 20 et 25 ans, hommes, conduisant un camion/fourgonnette, collision à un seul véhicule, n'utilisant pas l'équipement de sécurité. La tendance du pourcentage des conducteurs mortellement blessés qui avaient consommé de l'alcool au Canada ressemble étroitement à la tendance observée aux États Unis, surtout depuis 2004. En ce qui touche les piétons, la tendance générale, de 1987 à 2002, du pourcentage de piétons mortellement blessés ayant un TA positif est à la baisse. Toutefois, au cours des trois dernières années, on note une hausse de la tendance des piétons affichant un TA positif. Cette tendance est à peu près la même pour les différents groupes d'âge de piétons mortellement blessés, hommes ou femmes. Bien qu'il y ait eu une baisse générale du pourcentage de personnes décédées dans des collisions où l'alcool était en cause entre 1995 et 2009, la tendance s'est stabilisée depuis quatre ans. On remarque néanmoins une diminution du nombre absolu de décès liés à l'alcool de 1995 à 2009. De 2000 à 2006, le pourcentage des conducteurs mortellement blessés soumis à un test de dépistage des drogues a augmenté. Au cours des quatre dernières années, la fréquence des tests s'est maintenue à près de 60 %. Parmi les conducteurs mortellement blessés soumis à ces tests, on constate une hausse générale de ceux qui avaient un résultat positif jusqu'en 2004. Depuis cette année-là, le pourcentage des conducteurs mortellement blessés ayant obtenu un résultat positif aux tests de dépistage de drogues est de l'ordre de 37 à 40 %.

Conclusions : Malgré les gains réalisés au cours des 22 dernières années au Canada, dans l'ensemble et pour les divers groupes de conducteurs mortellement blessés, l'alcool et les drogues continuent de poser un problème important sur nos routes. Cette situation vient en particulier de ce que la plupart des améliorations ont eu lieu avant 1999. Fait important, la base de données sur les collisions mortelles s'est révélée un outil utile et essentiel pour obtenir des données actuelles et historiques sur l'ampleur et les caractéristiques de la consommation d'alcool et de drogues par les conducteurs mortellement blessés au Canada. Le maintien de la base de données est d'une importance cruciale pour le suivi des tendances, ainsi que pour l'examen des nouveaux problèmes susceptibles de faire leur apparition à l'avenir.

Steve Brown, Dan Mayhew, Robyn Robertson, Ward Vanlaar, Paul Boase