Articles de recherche

(English) Trauma and protection of motorcyclist cervical spine in road accident

Nom de fichier 91.pdf
Taille du fichier 1 MB
Version 1
Date ajoutée 26 mai 2013
Téléchargé 11 times/fois
Catégorie 2013 CMRSC XXIII Montréal
Tags Gagnant du prix Dr. Charles H. Miller , Session 2B
Award/Prix Dr. Charles H. Miller
Author/Auteur Dominique Boisclair, Jingchao Sun, Pierre-Jean Arnoux, Yvan Petit, Carl-Éric Aubin, Alban Rojas, Reinhard Kraenzler

Résumé

Les motocyclistes sont des usagers vulnérables des réseaux routiers : ils forment le deuxième groupe après les automobilistes pour le nombre de décès routiers. Le rachis cervical des motocyclistes est fortement exposé aux traumatismes; particulièrement les régions cervicales supérieures et inférieures. Les reconstructions d’accidents ont démontré que la tête des motocyclistes peut-être soumise à des impacts multidirectionnels au moment de la collision et lors des événements subséquents. Des dispositifs cervicaux de protection sont d’ailleurs commercialisés, et ce, malgré l’absence de preuve sur leurs efficacités. À l’aide du modèle par éléments finis HUMOS, la présente étude à chercher à identifier les régions cervicales susceptibles aux traumatismes et à évaluer l’effet des dispositifs cervicaux de protection sur la cinématique du rachis et sur les mécanismes de blessures. Plusieurs simulations ont été réalisées avec diverses vitesses, angles et directionsd’impact. Les blessures articulaires, ruptures ligamentaires et fractures vertébrales ont été analysées pour définir la chronologie et la sévérité des traumatismes. L’effet potentiel de trois dispositifs de protection a aussi été étudié. Les résultats confirment la susceptibilité des régions inférieures et supérieures aux traumatismes. Les blessures articulaires sont généralement les premières à apparaitre suivies par une fracture vertébrale. La vitesse d’impact est positivement corrélée avec l’apparition de blessures. Les dispositifs étudiés n’ont pas modifié grandement la cinématique du rachis ou les mécanismes de blessures. Ces derniers offrent toutefois pour certains cas de chargement une protection en retardant l’apparition des fractures et en déplaçant les traumatismes du rachis cervical supérieur aux niveaux milieu.

Dominique Boisclair, Jingchao Sun, Pierre-Jean Arnoux, Yvan Petit, Carl-Éric Aubin, Alban Rojas, Reinhard Kraenzler