Articles de recherche

(English) Traffic Parameter Methods for Surrogate Safety: A Comparative Study of Three Mobile Sensor Technologies

Nom de fichier 3A-Stipancic-FP.docx
Taille du fichier 2 MB
Version 1
Date ajoutée 28 juillet 2015
Téléchargé 1 time/fois
Catégorie 2015 ACPSER XXV Ottawa
Tags Research and Evaluation, Session 3A
Author/Auteur Joshua Stipancic, Luis Miranda-Moreno, Nicolas Saunier
Stream/Volet Research and Evaluation

Résumé

Bien qu’assurer la bonne sécurité routière soit une exigence universelle pour les réseaux routiers modernes, les techniques utilisées pour définir et quantifier la sécurité restent débattues. Bien que populaire, les méthodes utilisant des données de collisions sont réactives, nécessitant que des accidents se produisent avant que leurs causes puissent être identifiées. C’est pourquoi les mesures substituts de sécurité deviennent populaires. Les travaux existants utilisant des variables macroscopiques de la circulation comme mesures substituts de la sécurité ont principalement porté sur les données collectées par des boucles magnétiques, sans comparer les mesures substituts de sécurité calculées à partir des différentes technologies de détection. Le but de cette étude est d'évaluer comment trois types de capteurs de trafic non-intrusifs, le radar à micro-ondes, des plaques magnétiques et des capteurs vidéo, permettent de calculer les mesures substituts de sécurité. Les mesures substituts considérées comprennent le nombre de conflits sérieux (mesurés par le temps à la collision arrière, ou TTC, inférieur à 3 et 5 s), la variation temporelle de vitesse (mesurée par le coefficient de variation de vitesse, CVS) et la variation de vitesse latérale (mesurée par la différence moyenne de vitesse entre les voies adjacentes, ΔS). Concernant le TTC, le capteur basé sur la vidéo identifie relativement plus de conflits sérieux que le radar et le magnétomètre, dont les performances sont similaires. Le CVS calculé à partir des données radar est systématiquement plus élevé que s’il est calculé à partir de données vidéo. La précision de ces mesures est largement influencée par le biais des mesures de vitesse obtenus par analyse vidéo. Par contre, puisque la variation de vitesse latérale, soit la différence moyenne des vitesses entre les voies adjacentes, est indépendante de la vitesse moyenne absolue, le biais des vitesses mesurées par vidéo n’a pas de conséquence l’indicateur, et les résultats expérimentaux des détecteurs radar et vidéo sont similaires. Lorsque comparé à des échantillons de référence, la variabilité des données obtenues par les différents capteurs crée de l'incertitude dans les mesures substituts pour tous les capteurs.