Articles de recherche

(English) The Use of Event Data Recorders in the Analysis of Unintended Acceleration Incidents

Nom de fichier 96.pdf
Taille du fichier 1 MB
Version 1
Date ajoutée 26 mai 2013
Téléchargé 6 times/fois
Catégorie 2013 CMRSC XXIII Montréal
Tags Session 5B
Author/Auteur Trevor Lehouillier, William Holmes, Alan German

Résumé

Le groupe d’Enquêtes sur les défauts et rappels reçoit régulièrement des plaintes du public concernant l’accélération involontaire de véhicules motorisés. Il y a quelques années, une étude importante a été réalisée sur le sujet au moyen de techniques d’enquêtes courantes, y compris l’inspection des véhicules touchés et la tenue d’entrevues en profondeur avec les conducteurs. Les constatations de l’étude démontrent que ce phénomène est principalement causé par une erreur du conducteur et non à une défaillance des systèmes de commande des véhicules. Plus particulièrement, les incidents découlent du fait que les conducteurs ont confondu les pédales, en ce sens qu’ils croient appuyer à fond sur la pédale de frein alors qu’ils appuient sur l’accélérateur. L’arrivée de véhicules dotés d’enregistreurs de données routières (EDR) pouvant garder en mémoire une variété de renseignements préalables à une collision, y compris l’état du circuit du commutateur des feux de freinage et la position de l’accélérateur et du papillon des gaz, a permis aux enquêteurs de disposer d’unensemble de données objectives pour évaluer les plaintes d’accélération involontaire. Le présent document est basé sur des plaintes récentes du public que Transports Canada a reçues pour ces incidents, lorsque les véhicules en cause étaient dotés d’un EDR, et sur les données préalables à la collision enregistrées dans l’EDR qui ont été téléchargées à la suite des présumés incidents. L’analyse des données démontre clairement que l’EDR aide à déterminer avec précision les actions du conducteur ayant mené à une accélération involontaire.

Trevor Lehouillier, William Holmes, Alan German