Articles de recherche

(English) The Impact of Childhood Symptoms of Conduct Disorder on Driving after Drinking in Adulthood

Nom de fichier 3C-Wickens-FP.doc
Taille du fichier 194 KB
Version 1
Date ajoutée 18 juin 2015
Téléchargé 3 times/fois
Catégorie 2015 ACPSER XXV Ottawa
Tags Dr. Charle, Research and Evaluation, Session 3C
Author/Auteur Christine M. Wickens, Robert E. Mann, Evelyn Vingilis, Anca Ialomiteanu, Patricia Erickson, Maggie E. Toplak, Nathan Kolla, Gina Stoduto, Mark van der Maas
Stream/Volet Research and Evaluation
Award/Prix Dr. Charles H. Miller

Résumé

Objectifs: Plusieurs études existantes suggèrent que le trouble de conduite (TC) augmente significativement le risque de la conduite en état d’ivresse. Cependant, peu d'études ont examiné cette association en utilisant des données au niveau de la population, et les résultats ont généralement été évalués seulement jusqu'à l'âge de 21 ans. Par conséquent, l’étude présente visait à évaluer la relation entre les symptômes de TC pendant l'enfance (avant l'âge de 15 ans) et le risque de s’engager dans la conduite en état d’ivresse à l'âge adulte, en utilisant les résultats d'une enquête en population générale en Ontario, Canada.
Méthodes: Les données sont basées sur des entrevues téléphoniques avec 5299 répondants qui ont déclaré avoir conduit l’an dernier. Les données sont dérivées des cycles 2011-2013 du « CAMH Monitor », une enquête téléphonique transversale continue des adultes de l'Ontario, Canada, âgés de 18 ans et plus. Une analyse de régression logistique binaire de la conduite en état d’ivresse auto-déclarée du conducteur dans les 12 mois précédents a été menée, en utilisant des mesures de caractéristiques démographiques (sexe, âge, l'état matrimonial, l'éducation, région), l'exposition à la conduite, la consommation problématique d'alcool, les symptômes du trouble d’hyperactivité avec déficit de l'attention (THADA), et les symptômes de TC de l'enfance (avant 15 ans).
Résultats: Lorsque les caractéristiques démographiques, l'exposition à la conduite, la consommation problématique d'alcool, et les symptômes du THADA sont contrôlées, les symptômes TC de l'enfance ont augmenté significativement la probabilité auto-déclarée de conduire après avoir bu (OR=1.67, p=.05).
Discussion & Conclusions: Les résultats d'une enquête en population générale en Ontario suggèrent que les symptômes de TC pendant l'enfance sont associés à une augmentation significative des chances de conduire après avoir bu à l'âge adulte. Ces résultats s’ajoutent à une littérature croissante, et pourraient suggérer que, dans le traitement des symptomes deTC, une attention particulière devrait être axée sur la sécurité du conducteur. En outre, il serait prudent pour les parents des conducteurs adolescents touchés par des troubles comportementaux de discuter des questions de sécurité du conducteur plus largement avec leurs enfants et d'exercer un contrôle plus rigoureux de la conduite de leurs enfants. Enfin, il serait peut être souhaitable pour les programme de mesures correctives de conduite en état d’ivresse, de dépister une histoire de symptômes TC chez les participants; des programmes spécialisés peuvent s'avérer plus efficace pour ces conducteurs.