Articles de recherche

(English) Self-reported Collision Risk of Cocaine Users

Nom de fichier Stoduto.pdf
Taille du fichier 111 KB
Version 1
Date ajoutée 6 juin 2010
Téléchargé 1 time/fois
Catégorie 2010 CMRSC XX Niagara
Tags Session 1C
Author/Auteur Gina Stoduto, Robert E. Mann, Anca Ialomiteanu, Christine M. Wickens

Résumé

Contexte : Bien que la cocaïne est une des drogues illicites les plus communément trouvées chez les conducteurs de voiture blessés, son rôle dans le lien de causalité des collision de voitures n'est pas claire. Cette étude examine la relation entre l'implication dans une collision et l'utilisation de cocaïne chez les conducteurs adultes de l'Ontario.
Méthode : Les données sont basées sur l’Indicateur de CAMH, une enquête permanente de la population générale des adultes de l'Ontario. Cinq années de données (2002, 2003, 2004, 2006, 2008), basé sur la disponibilité des questions de l'enquête, ont été fusionnées pour cette étude (N = 8,107). Des analyses de régression logistique ont étudié la participation dans une collision au cours des 12 derniers mois par l'usage de cocaïne dans l'année écoulée, tout en contrôlant pour l'âge, le sexe, revenu, consommation d'alcool, et facteurs de l'alcool au volant.
Résultats : La prévalence de l'auto-évaluation de l'implication dans une collision au cours de l'année écoulée a été de 18,8% parmi ceux qui ont consommé de la cocaïne dans la dernière année, comparativement à 7,4% des non-utilisateurs. Des analyses préliminaires, tout en contrôlant pour des facteurs démographiques et liés à l'alcool, ont trouvé que la consommation de cocaïne est un facteur de risque significatif pour l'implication dans une collision (OR = 2,25).
Conclusions : Cette étude suggère que la consommation de cocaïne est associée à un risque accru de collision. Recherche supplémentaire pour confirmer ces observations, et identifier les conditions sous lesquelles ces augmentations du risque peuvent être modifiées, est nécessaire. Les analyses des données de l'enquête peuvent jouer un rôle précieux dans ce travail.

Gina Stoduto, Robert E. Mann, Anca Ialomiteanu and Christine M. Wickens