Articles de recherche

(English) Risk assessment of Impaired Driving Offenders in Canada: Knowledge and Practices

Nom de fichier 5B-Katherine-Wood.pdf
Taille du fichier 62 KB
Version 1
Date ajoutée 8 mai 2011
Téléchargé 5 times/fois
Catégorie 2011 CMRSC XXI Halifax
Tags Session 5B
Author/Auteur Katherine Wood, Robyn Robertson, Ward Vanlaar, Thomas Brown

Résumé

Objet: La Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) a entrepris une étude visant à examiner les connaissances et pratiques actuelles relatives à l’évaluation du risque que présentent les contrevenants dans les cas de conduite avec facultés affaiblies au Canada. Ce projet est financé par une subvention d'équipe des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) qui soutient un programme transdisciplinaire de recherche portant sur l'apparition de CFA, la persistance, la prévention et le traitement. On trouve au sein du système judiciaire et du système administratif de délivrance de permis différents modes d’évaluation du risque. Le système judiciaire s’appuie sur les lois fédérales et est appliqué uniformément dans tout le Canada. Par contre, les systèmes administratifs sont administrés par les autorités provinciales. Ainsi, les programmes de rééducation, les services d’éducation/traitement et les pratiques en vue du rétablissement du permis peuvent varier substantiellement. Le but du projet est le suivant : 1) mesurer à quel point les professionnels du système judiciaire et de la délivrance de permis connaissent les outils et pratiques efficaces d’évaluation du risque; 2) étudier l’utilisation des procédures d’évaluation du risque dans les deux systèmes et 3) définir et examiner les obstacles à l’application de stratégies d’évaluation du risque efficaces. Le but de l’exercice est de préparer une introduction éducative sur les recherches importantes dans le domaine de l’évaluation du risque des contrevenants dans les cas de conduite avec facultés affaiblies, de créer un ensemble commun de connaissances et de contribuer à la mise en application des recherches.

Méthodes: Des groupes de discussion sont formés au Canada en vue de connaître le point de vue des professionnels du système judiciaire, ainsi que du personnel des programmes de traitement, de rééducation et de délivrance des permis qui contribuent à l’évaluation du risque et à la gestion des contrevenants dans les cas de conduite avec facultés affaiblies. Ces groupes ont pour but 1) de déterminer l’état actuel des connaissances relatives à l’évaluation du risque; 2) de répertorier les instruments, les outils et les stratégies d’évaluation du risque actuellement utilisés pour les contrevenants dans les cas de conduite avec facultés affaiblies et 3) de cerner les faiblesses ou les obstacles auxquels se heurtent couramment les praticiens au cours du processus. Compte tenu des résultats des groupes de discussion, un sondage pourrait être utilisé pour recueillir des données supplémentaires et mieux définir l’information pertinente pour le document d’introduction.

Résultats: Les résultats préliminaires semblent indiquer que les praticiens des systèmes judiciaire et de délivrance des permis ont une connaissance et une compréhension limitées de la documentation scientifique concernant l’évaluation du risque que présentent les contrevenants dans les cas de conduite avec facultés affaiblies. On peut attribuer cette situation au manque d’uniformité ou même à l’inexistence des possibilités de formation, de même qu’au différent niveau de scolarisation des membres du personnel. Les outils d’évaluation du risque sont appliqués à différentes fins. Le personnel connaît parfois mal la fiabilité ou la validité des instruments ou la façon appropriée d’interpréter les résultats des tests. Les pratiques des organismes varient aussi au sein d’un même secteur de compétence. Les obstacles comprennent l’absence d’activités de perfectionnement professionnel et de soutien du personnel, les ressources limitées par contrevenant, les outils et instruments inappropriés, le roulement du personnel et l’incapacité d’obliger les contrevenants à la conformité. Les résultats seront étudiés dans le contexte du système judiciaire et du système administratif de délivrance des permis et feront ressortir les pratiques efficaces. Des recommandations seront formulées concernant les moyens de surmonter les lacunes et les limites.

Conclusions: Cette étude vise à déterminer ce que l’on sait au sujet de l’évaluation du risque que présentent les contrevenants dans les cas de conduite avec facultés affaiblies et d’examiner les diverses façons dont les évaluations sont utilisées à l’échelle du Canada. Elle permet d’étudier les principaux écarts et obstacles, de proposer des moyens d’améliorer l’évaluation du risque des contrevenants dans les cas de conduite avec facultés affaiblies au Canada et de signaler de nouvelles pistes de recherche.

Katherine Wood, Robyn Robertson, Ward Vanlaar, Thomas Brown