Articles de recherche

(English) Reckless Driving Scenes in Movies and Anti-Speeding Advertisements: Main and Interactive Effects on Young Male Drivers

Nom de fichier 13.pdf
Taille du fichier 181 KB
Version 1
Date ajoutée 26 mai 2013
Téléchargé 2 times/fois
Catégorie 2013 CMRSC XXIII Montréal
Tags Session 9B
Author/Auteur Linda Lemarié, Jean-Charles Chebat, François Bellavance

Résumé

Au sein de deux études expérimentales ce papier s’intéresse à l’effet de « priming », sur les jeunes conducteurs de sexe masculin, des films comprenant des scènes de conduite à risque. Dans le cadre de la première étude un échantillon de jeunes conducteurs a été exposé à un « preview » comprenant ou ne comprenant pas de scènes de vitesse. Il est alors montré que les scènes de vitesse dans les films véhiculent l’idée que les conducteurs imprudents ont un haut niveau de confiance en eux. Cette idée peut avoir un effet néfaste sur les jeunes conducteurs car elle augmente leurs attitudes positives envers la conduite à risque. La deuxième étude visait à analyser l’effet conjoint de scènes valorisant la vitesse et de messages anti-vitesse présentant une image négative des conducteurs imprudents. Il est montré que les messages anti-vitesse contrent de façon efficace les effets potentiellement néfastes des scènes de film. Les résultats supportent l’effet de « priming » des scènes de vitesse dans les films tout en montrant que cet effet peut être contrebalancé par la diffusion d’une campagne de sécurité routière adaptée. Cette recherche est la première à s’intéresser aux effets des messages anti-vitesse en concurrence avec des messages contraires véhiculés par les médias.

Linda Lemarié, Jean-Charles Chebat, François Bellavance