Articles de recherche

(English) Is a hands-free phone safer than a handheld phone?

Nom de fichier Ishigami.pdf
Taille du fichier 110 KB
Version 1
Date ajoutée 8 juin 2008
Téléchargé 6 times/fois
Catégorie 2008–CCMSR–XVIII–Whistler
Tags Student Paper Award Winner
Author/Auteur Yoko Ishigami, Raymond M. Klein
Award/Prix Étudiant 1 Student

Résumé

Malgré que le fait de conduire en parlant au téléphone cellulaire soit de plus en plus reconnu comme étant hasardeux, plusieurs juridictions rendent illégale l’utilisation des téléphones portables mais permettent l’utilisation des téléphones main-libre tout en conduisant. Cet article présente une revue de la littérature scientifique explorant l’impact de ces deux types de téléphones cellulaires lors de la conduite automobile. Notre revue de littérature démontre que parler au téléphone, peu importe le type d’appareil utilisé, a un impact négatif sur la performance du conducteur, particulièrement en ce qui concerne la détection et l’identification d’événements. La performance du conducteur lors de l’utilisation d’un téléphone main-libre s’avère rarement supérieure à celle observée lors de l’utilisation d’un téléphone portable. Certaines études démontrent que les conducteurs compensent pour les effets nuisibles résultant de l’utilisation de téléphones cellulaires lorsqu’ils utilisent un téléphone portable mais négligent de faire de même lorsqu’ils utilisent un téléphone main-libre. La décision des juridictions de permettre l'utilisation des téléphones main-libre en conduisant n'est pas supportée par les études scientifiques.

Yoko Ishigami, Raymond M. Klein