Articles de recherche

(English) Investigating the Impact of Reducing Residential Speed Limits in Edmonton: A Follow-Up Analysis

Nom de fichier 17.pdf
Taille du fichier 143 KB
Version 1
Date ajoutée 26 mai 2013
Téléchargé 5 times/fois
Catégorie 2013 CMRSC XXIII Montréal
Tags Session 8B
Author/Auteur Shewkar E. Ibrahim, Karim El-Basyouny, Tazul Islam

Résumé

La vitesse excessive ou inappropriée pour les conditions est le problème majeur de la sécurité routière d’un grand nombre de pays et est un facteur aggravant de toutes les collisions. La vitesse élevée en milieu urbain est l’un des aspects de ce problème. Pour régler ce problème, la Ville D’Edmonton a mis en place un programme pilote pour réduire la vitesse affichée de 50 à 40 km/h dans six zones résidentielles. Six mois après l’implantation de la mesure, les résultats préliminaires ont montré une réduction significative de la vitesse moyenne dans ces zones. L’objectif de cette recherche est de vérifier si, un an après l’implantation de la mesure, l’impact sur la vitesse moyenne s’est maintenu. L’objectif a été atteint par une analyse de la vitesse et de la conformité d’une étude avant-après réalisée avec un groupe témoin. Trois types d’analyse ont été réalisés pour comparer, les résultats du court terme (6 mois) avec le long terme (1 an), la référence (avant l’implantation) avec le court terme et la référence avec le long terme. Les résultats montrent que le programme a permis de réduire la vitesse moyenne aussi bien sur le court terme que sur le long terme, bien que l’efficacité de la mesure s’estompe avec le temps. Les résultats de l’analyse de la conformité à la vitesse légale affichée montrent que les conducteurs des zones résidentielles soumises à cette mesure se conforment moins à la vitesse limite inférieure.

Shewkar E. Ibrahim, Karim El-Basyouny, Tazul Islam