Articles de recherche

(English) Integrating Road Safety for an Investment Plan for the Mesoamerican International Corridor

Nom de fichier 57.pdf
Taille du fichier 2 MB
Version 1
Date ajoutée 26 mai 2013
Téléchargé 8 times/fois
Catégorie 2013 CMRSC XXIII Montréal
Tags Session 1A
Author/Auteur Marcos Camacho-Lopez, Erick Acosta-Hernandez, Jenny Chaverri-Jimenz

Résumé

En 2002, huit pays (Mexique, Belize, Guatemala, El Salvador, Honduras, Nicaragua, Costa Rica et Panama) ont signé un accord international visant à définir des normes pour leur réseau routier international. En 2010, ces pays ont lancé le développement d'un plan d'investissement pour le corridor international de la Méso-Amérique proche à la côte Pacifique, en partenariat avec la Banque interaméricaine de développement (BID). Ce corridor a une extension de 3 244 km entre la ville de Puebla au Mexique et la ville de Panama au Panama. Le plan d'investissement donnerait la priorité à la livraison de la construction et modernisation des routes à travers le corridor pour les cinq suivantes années. L'approche traditionnelle pour ce type de projets a pu être faite principalement à l'aide du Modèle d'évaluation des investissements routiers HDM4. Cependant, ce projet a eu une approche plus globale, y compris le modèle HDM4, la sécurité routière, l'évaluation environnementale, la sécurité des citoyens, le contrôle des frontières et le transport international de marchandises. L'analyse de la sécurité routière a été réalisée à travers une évaluation de sécurité routière (ESR) réalisée par le Laboratoire de matériaux et modèles structurels de l'Université du Costa Rica (LanammeUCR). Le iRAP (Programme international d'évaluation des routes) a aussi évalué le corridor. Il a été démontré que les deux études étaient nécessaires et complémentaires. Au cours de la période de la collecte des données, la BID et les gouvernements ont également fait une campagne sur ce projet dans chaque pays afin de sensibiliser aux communautés locales sur l'importance de la sécurité routière. Cet article présent la méthodologie utilisée pour l'évaluation de la sécurité routière dans le corridor de 3 244 km. Le programme iRAP fournit un inventaire, une évaluation de la sécurité des routes et des contre-mesures respectives limitées à la section transversale des routes, mais l'évaluation de la sécurité routière (ESR) a couvert une analyse plus extensive. Cette évaluation (ESR) a été une étude indépendante qui comprenait l'infrastructure routière, le facteur humain, la cohérence de la route, l'utilisation du sol, le transport de marchandises, la géométrie de la route, et les problèmes particuliers de la région en matière de sécurité routière. L’évaluation a également recommandé des contre mesures pour les programmes gouvernementaux à court terme (des programmes de maintenance), à moyen terme (projets d'amélioration des routes locales), et à long terme (construction de routes par la BID).

Marcos Camacho-Lopez, Erick Acosta-Hernandez, Jenny Chaverri-Jimenz