Articles de recherche

(English) Innovations for children's safety in vehicles: Preterm infants and car seat safety in the NICU

Nom de fichier Moher.pdf
Taille du fichier 241 KB
Version 1
Date ajoutée 6 juin 2010
Téléchargé 1 time/fois
Catégorie 2010 CMRSC XX Niagara
Tags Session 4C
Author/Auteur Catherine Moher, Brenda Vrkljan, Anne Snowdon, William Altenhof

Résumé

Les accidents de la route restent la principale cause de décès chez les nourrissons et les enfants en Amérique du Nord. La bonne utilisation des sièges pour enfants peut réduire les blessures de 69 %, mais jusqu’à 85 % des dispositifs de retenue pour bébés sont mal utilisés. La population d’enfants prématurés (<37 semaines de gestation à la naissance) court plus de risques d’effets cardiorespiratoires néfastes lorsqu’ils sont mis en position semi-assise; courante dans les sièges pour bébés. Les dispositifs de retenue actuels sont conçus pour un nouveau-né moyen (5 à 20 lb). Les enfants prématurés peuvent être ramenés à la maison alors qu’ils pèsent moins de 5 lb. Même si des protocoles d’évaluation de ces prématurés quand ils sont dans un siège pour bébés ont été mis en place dans certaines unités néonatales de soins intensifs, aucun ensemble clair de lignes directrices n’a encore été conçu pour déterminer de quelle façon cette évaluation doit se faire. Les infirmières diplômées dans les unités néonatales de soins intensifs occupent une situation unique pour fournir à chaque parent d’un enfant né prématurément des renseignements sur la façon d’utiliser en toute sécurité les sièges pour bébés. Cet article est un examen de la documentation au sujet des enfants prématurés et de la sécurité des sièges pour bébés. La façon dont l’examen s’est déroulé est décrite pour en assurer la rigueur et la fiabilité. Les résultats de la phase de consultation auprès des infirmières diplômées de l’unité néonatale de soins intensifs sont analysés et partagés dans l’optique d’un « expert ». Enfin, des suggestions de recherches futures sont avancées pour remédier aux préoccupations de sécurité et fournir des idées judicieuses sur la façon de résoudre les problèmes éventuels.

Catherine Moher, Brenda Vrkljan, Anne Snowdon and William Altenhof