Articles de recherche

(English) In-Depth Analysis of Contributory Factors to Fatal Road Crashes in Montreal

Nom de fichier 4A-Michel-Gou.pdf
Taille du fichier 115 KB
Version 1
Date ajoutée 8 mai 2011
Téléchargé 4 times/fois
Catégorie 2011 CMRSC XXI Halifax
Tags Session 4A
Author/Auteur Michel Gou, Salvator Birikundavyi, Érick Abraham, Julien Dufort, Laurent Fortier

Résumé

L'équipe de la sécurité routière de l'École Polytechnique de Montréal a mené une étude en profondeur des facteurs qui ont contribué aux collisions mortelles survenues sur l'île de Montréal en 2008 et 2009. Le but de cette étude était de développer une meilleure connaissance des facteurs à l’origine de ces collisions, tant au niveau du comportement des usagers de la route qu’à celui de la sécurité des véhicules et des conditions routières afin de proposer des mesures pour prévenir les collisions similaires. Des enquêtes en profondeur ont été menées sur un total de soixante-treize (73) collisions mortelles entraînant 75 décès afin d’identifier de façon précise ce qui s'est passé et les actions clés qui ont conduit à l'impact. Jusqu'à quatre facteurs contributifs, choisi parmi une liste de 79, ont été enregistrés pour chaque collision. Les 32 facteurs utilisés sur les 79 pris en considération ont également été organisés dans les principaux groupes suivants: les conditions relatives au comportement des usagers de la route, les conditions relatives au véhicule, et les conditions liées à la route et au système de circulation routière. La majorité des décès observés résultaient des collisions n'impliquant qu'un seul véhicule (87%) et inclut les collisions avec les usagers vulnérables et les objets fixes. Ne pas avoir regardé adéquatement est le facteur contributif le plus fréquemment rapporté (42%) suivi par la réduction de facultés suite à la consommation de l'alcool (18%) et les manœuvres non-appropriées (18%). Cinq suicides ont également été enregistrés. Autant pour les décès causés par les facultés affaiblies par l’alcool que pour les suicides, l’étude montre que les hommes y étaient particulièrement surreprésentés. Des mesures de sécurité routière liées aux usagers, aux conditions routières et aux caractéristiques des véhicules sont finalement proposées pour réduire la morbidité due aux facteurs identifiés.

Michel Gou, Salvator Birikundavyi, Érick Abraham, Julien Dufort, Laurent Fortier