Articles de recherche

Entraînement sur simulateur chez une personne ayant subi un traumatisme crânien sévère et transfert des apprentissages sur la route

Nom de fichier 104.pdf
Taille du fichier 466 KB
Version 1
Date ajoutée 26 mai 2013
Téléchargé 2 times/fois
Catégorie 2013 CMRSC XXIII Montréal
Tags Session 8A, Student Paper Award Winner
Author/Auteur Martin Lavallière
Award/Prix Étudiant 3 Student

3e position

Résumé

Cette étude de cas fait état d’une jeune femme (MC) ayant subi un traumatisme crânien sévère il y a 9 ans (2004). Suite à cette collision, son permis de conduire lui avait été retiré. Malgré qu’elle ait recouvré des fonctions neuropsychologiques normales dans les années suivantes, MC a échoué trois évaluations de conduite sur route. Afin de pallier à cette problématique, MC débuta un programme d’entraînement en conduite sur simulateur en 2009. Le programme avait pour objectif d’améliorer certains comportements identifiés comme problématiques lors des évaluations sur route. Pour ce faire, des rétroactions spécifiques ont été données durant les sessions de pratiques afin de renforcer les comportements de conduite adéquats. Après 25 visites sur simulateur, MC a amélioré significativement sa conduite. Suite aux séances sur simulateur, un retour sur la route a été amorcé à l’aide d’un instructeur de conduite dans un véhicule instrumenté (6 séances incluant l’évaluation avec une ergothérapeute). À l’aide d’un GPS et de caméras filmant la conductrice et l’environnement, des rétroactions spécifiques étaient données à la conductrice afin qu’elle puisse mettre en place les correctifs nécessaires à sa conduite. Après un retour graduel sur la route, la conductrice a pu réobtenir son permis de conduire à la SAAQ. De tels programmes de formation représentent une avenue prometteuse dans le cursus de réadaptation en conduite.

Martin Lavalliere
Martin Lavallière accèpte le prix de la 3e position.