Articles de recherche

(English) Evaluating risk factors for adult school crossing guards intersections in Montreal

Version 1
Date ajoutée 18 juin 2014
Téléchargé 0 times/fois
Catégorie 2014 CMRSC XXIV Vancouver
Tags Research and Evaluation, Session 7A
Author/Auteur Karine Lachapelle, Marie-Soleil Cloutier
Stream/Volet Research and Evaluation

Présentation audio Visuelle (aucun document soumis)

actuellement pas disponible

Résumé

Contexte

Le rôle du brigadier scolaire adulte consiste à assurer la sécurité des écoliers lors de la traversée près des écoles primaires en indiquant aux enfants le meilleur moment de traverser. À Montréal, le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) est responsable des brigadiers scolaires et se charge du choix des lieux de traversées où les brigadiers sont présents. Depuis quelques années, le même nombre de traversées doit être conservé pour tout le territoire en raison de contraintes budgétaires. Donc, lorsqu’un nouveau besoin d’une traversée survient, on doit abolir une autre traverse et le processus de délocalisation peut prendre du temps. D’ailleurs, il n’existe aucun critère de détermination d’une traverse de brigadier scolaire ni d’outil pour leur évaluation, ce qui laisse place au jugement « arbitraire » sur la pertinence ou non de conserver ou de déplacer une traverse. Notre recherche répond donc à une lacune existante dans l’évaluation des traversées avec brigadiers scolaires afin de rendre les routes plus sécuritaires pour les enfants piétons.

Objectifs
Nous proposons d'établir un protocole d'évaluation de l’environnement routier entourant une traverse et de tester à partir d'une grille, un sous-groupe de traverses où il y a actuellement un brigadier. Nous faisons l’hypothèse que certains groupes de traversées seront considéré à fort risque en raison de l’accumulation des facteurs de risque routier et que d’autres groupes représenteront un faible risque, la présence du brigadier scolaire à ces endroits peut ne plus être nécessaire.

Méthodologie
Quatre étapes sont nécessaires pour répondre à notre objectif : une revue de la littérature sur les facteurs de risque environnementaux reliés aux enfants piétons et au milieu scolaire; l’élaboration de la grille d’évaluation incluant des éléments du réseau routier et des traverses; la collecte de données à partir de la grille à un sous-groupe de traverses; et la mise en commun et l’analyse des données de terrain et d’autres données sociodémographiques de façon à obtenir des « types » de traverses selon un certain niveau de risque calculé à partir de notre protocole.

Résultats
Les analyses sont en cours. Nous pouvons toutefois avancer des hypothèses de résultats dans lesquels, nos hypothèses de départ semblent effectivement justes. Il existe bien trois types de sous-groupe de traversées.

Discussion
Notre démarche d’observation a déjà identifié des traverses représentant un risque élevé pour des enfants piétons. D'autres ne sont pas aussi problématiques, ce qui confirme le besoin de nouvelles connaissances et façons de faire. Les résultats de notre démarche feront partie des réflexions des partenaires directement impliqués dans le programme des brigadiers à Montréal.

Karine Lachapelle, Marie-Soleil Cloutier