Articles de recherche

(English) Findings from the Candrive/Ozcandrive Study: Low mileage older drivers, crash risk and reduced fitness to drive

Nom de fichier FINAL-PAPER-92.docx
Taille du fichier 72 KB
Version 1
Date ajoutée 10 juin 2012
Téléchargé 3 times/fois
Catégorie 2012 CMRSC XXII Banff
Tags Session 4B
Author/Auteur Jim Langford, Jude Charlton, Sjaan Koppel, Anita Myers, Holly Tuokko, Shawn Marshal, Malcolm Man-Son-Hing

Résumé

Un nombre restreint mais croissant d'ensembles de recherches suggèrent que le risque d'accident causé par le conducteur plus âgé en fonction des mesures d'exposition traditionnelles est exagéré. Après avoir tenu compte des distances de conduite annuelles, seule une minorité de conducteurs plus âgés ayant parcouru un faible kilométrage ont un risque accru d'accident, tandis que ceux qui ont parcouru des distances de conduite élevées et moyennes sont aussi en sécurité que les conducteurs d'autres groupes d'âge. Le fait de ne pas tenir compte des distances de conduite annuelles s'appelle le biais du faible kilométrage.

Le lien entre le faible kilométrage et le risque accru d'accident est habituellement attribué à l'endroit où les conducteurs se déplacent. Les conducteurs parcourant un faible kilométrage conduisent la majorité sinon la totalité du temps dans des régions urbaines, où la fréquence de situations complexes de circulation (et particulièrement aux intersections) mène à une augmentation des risques d'accident. Cependant, il y a également la possibilité d'un deuxième facteur. Il se pourrait qu'au moins certains conducteurs ayant parcouru un faible kilométrage conduisent moins en raison de déclins perçus ou réels de leur aptitude de base à conduire, une possibilité qui a des répercussions manifestes sur les administrations chargées de délivrer des permis quand il est question de gérer la sécurité des conducteurs plus âgés.

Le présent document se sert des données de l'étude complémentaire de Candrive/Ozcandrive sur les conducteurs plus âgés afin de déterminer le lien entre les distances de conduite annuelles et : les causes d'accident en fonction du conducteur et des kilomètres parcourus; l'aptitude fonctionnelle à la conduite; et la performance en matière de conduite. Tous les conducteurs qui ont participé à l'étude de Candrive/Ozcandrive ont fait partie de l'un des trois groupes selon les distances de conduite annuelles qu'ils ont signalées :5000 and

Le document fait partie de l'ensemble croissant de recherches qui suggèrent que le soi disant " problème concernant les conducteurs plus âgés " s'applique davantage à un petit sous groupe de conducteurs ayant parcouru un faible kilométrage et ayant une aptitude limitée à la conduite. Pour cet échantillon et les paramètres de distance utilisés, ce groupe représentait moins de 14 % de l'échantillon total.

Jim Langford, Jude Charlton, Sjaan Koppel, Anita Myers, Holly Tuokko, Shawn Marshal, Malcolm Man-Son-Hing