Articles de recherche

(English) Exploring spatial patterns of pedestrian injury by age and severity in Toronto, Canada

Nom de fichier 6A-Grise-FP.docx
Taille du fichier 942 KB
Version 1
Date ajoutée 29 juillet 2015
Téléchargé 1 time/fois
Catégorie 2015 ACPSER XXV Ottawa
Tags Research and Evaluation, Session 6A
Author/Auteur Emily Grisé, Ron Buliung, Linda Rothman, Andrew Howard
Stream/Volet Research and Evaluation

Résumé

Contexte : La ville de Toronto, Canada, a atteint l’année dernière son plus haut taux de mortalités piétonnières des dix dernières années et a actuellement le taux de collisions piétonnières le plus élevé de toutes les villes canadiennes. La marche est l'une des formes d’activités physiques les plus accessibles pour tous les âges et son intégration comme moyen de transport permettra de réduire la pollution de l'air, le bruit et la congestion routière. Cependant, des interventions incitatives à la marche mal planifiées peuvent augmenter les taux de blessures. Pour cette raison, l’étude de la géographie des blessures piétonnières contribue au dialogue sur les politiques publiques et les interventions d’urbanisme visant à augmenter la marche tout en réduisant le risque de collisions entre les véhicules automobiles et les piétons.

Objectifs : Cette recherche vise à explorer les récurrences spatiales des blessures de piétons à Toronto, avec un accent sur les différences basées sur l'âge dans la géographie des collisions véhicules-piétons et des types de blessures.

Méthodes : Des taux indirects normalisés selon l'âge sont utilisés pour explorer et identifier la variation géographique des collisions véhicules-piétons et les types de blessures par âge (les ainés et les enfants) et par gravité. Des différences selon groupe d'âge sont prévues, compte tenu des différences liées à l'âge dans les profils d'activité et les capacités physiques et cognitives. L'étude se concentre sur les évènements de blessures de piétons durant les jours de la semaine, étant donné les différences attendues entre les types d'activité durant la semaine et les fins de semaine.

Résultats : Les résultats indiquent que les taux de collisions véhicule-piétons et les blésurres par type et âge varient géographiquement. Les évènements d'accidents graves et mortels semblent être plus concentrés dans la banlieue proche de Toronto, en particulier pour les enfants et les personnes âgées.

Discussion et Conclusions : Les résultats indiquent un besoin de porter plus d’attention, en termes de politiques et d’urbanisme, à la sécurité des piétons dans la banlieue proche. La planification et la mise en œuvre d'interventions doit reconnaître les différences spatiales et temporelles dans les collisions piéton-véhicule selon l'âge et la gravité de l'incident.