Articles de recherche

(English) Everyday driving violations of car and racing enthusiasts in Ontario, Canada

Nom de fichier 7B-Yildirim-Yenier_FP_Everyday-Driving-Violations-of-Car-and-Racing-Enthusiasts-in-Ontario-Canada.pdf
Taille du fichier 306 KB
Version 1
Date ajoutée 17 juin 2014
Téléchargé 8 times/fois
Catégorie 2014 CMRSC XXIV Vancouver
Tags Research and Evaluation, Session 7B
Author/Auteur Zümrüt Yıldırım-Yenier, Evelyn Vingilis, and Jane Seeley
Stream/Volet Research and Evaluation

RÉSUMÉ

Contexte : Les comportements à risque élevé au volant des passionnés de voitures et de
course, comme la conduite périlleuse et les courses de rue, ont récemment fait l’objet d’une
étude. Même si la plupart des passionnés de voitures et de course ont affirmé ne pas conduire
de façon dangereuse, l’étude a démontré que les attitudes positives envers les courses de rue,
les variables liées à la personnalité comme la recherche de sensations fortes par le conducteur
et les autres comportements à risque au volant déclarés par les intéressés étaient associés à la
conduite à haut risque. Cependant, la façon dont ces corrélations liées au risque sont associées
aux infractions au code de la route dans la conduite de tous les jours (c.-à-d. infractions
ordinaires et agressives) et ensuite aux effets négatifs (c.-à-d. collisions et citations pour
infraction au code de la route) n’a toujours pas été étudiée. Cette étude examine les liens entre
les habitudes de conduite dangereuses des passionnés de voitures et de course, les infractions
au code de la route dans la conduite de tous les jours, les collisions et les citations pour
infraction au code de la route.
Méthode : Un sondage en ligne a été mené auprès de membres et de visiteurs de sites Web
consacrés à des clubs automobiles et de course, en Ontario, au Canada. Les données
obtenues proviennent de 503 participants. Le questionnaire portait sur : i) les attitudes par
rapport à la nouvelle loi ontarienne sur les courses de rue et la conduite périlleuse; les attitudes
générales par rapport à la course de rue et la conduite périlleuse; et la comparaison entre les
courses de rue et d’autres comportements dangereux au volant; ii) les infractions au code de la
route déclarées par les intéressés (c.-à-d. infractions ordinaires et agressives); iii) les collisions
survenues au cours des cinq dernières années et les citations pour infraction au code de la
route reçues au cours de la dernière année déclarées par les intéressés; iv) les questions sur le
contexte. Les liens entre les variables concernées étaient mis à l’essai à l’aide d’une
modélisation par équation structurelle.
Résultats : Les conclusions indiquent que les attitudes envers les courses de rue et la conduite
périlleuse prédisent le nombre d’infractions au code de la route qui, à leur tour, prédisent le
nombre d’effets négatifs. Une analyse détaillée des résultats montre que les attitudes envers la
législation relative aux courses de rue et à la conduite périlleuse prédisent de façon négative et
que les attitudes générales relatives aux courses de rue et à la conduite périlleuse prédisent de
façon positive le nombre d’infractions ordinaires au code de la route qui, à leur tour, prédisent le
nombre de citations pour infraction au code de la route. De plus, les attitudes générales envers
les courses de rue et la conduite périlleuse prédisent de façon positive le nombre d’infractions
agressives qui, à leur tour, prédisent le nombre de citations pour infraction.
Discussion : Les conclusions révèlent que les attitudes positives envers les courses de rue et
la conduite périlleuse peuvent se transférer aux comportements généraux au volant comme
cela a été mesuré par le nombre d’infractions ordinaires et agressives au code de la route
déclarées par les intéressés, ce qui se reflète dans le nombre de citations pour infraction au
code de la route.