Articles de recherche

(English) Evaluation of Transverse Thermoplastic Pavement Markings for Speed Reduction in Costa Rica

Nom de fichier 4C-Zamora-FP.docx
Taille du fichier 3 MB
Version 1
Date ajoutée 29 juillet 2015
Téléchargé 2 times/fois
Catégorie 2015 ACPSER XXV Ottawa
Tags Research and Evaluation, Session 4C
Author/Auteur Javier Zamora-Rojas, Didier Eduardo Fonseca-Obando
Stream/Volet Research and Evaluation

Résumé

Dans un effort pour réduire la vitesse des véhicules dans des sections de route du réseau routier national, le LanammeUCR de l'Université de Costa Rica développe des projets de recherche pour tester des mesures de sécurité routière à bas coût pour améliorer l'infrastructure routière. En 2010-2011, l'efficacité des marquages routiers transversaux avait été évaluée au Canada, comme une intervention visant à réduire la vitesse dans quelques intersections de la ville de Fredericton, au Nouveau-Brunswick. L'expérience et les résultats de ce projet-là au Canada ont servi de base pour la conception et l'évaluation des marquages routiers transversaux au Costa Rica.

Des marquages routiers transversaux ont été proposés à trois endroits spécifiques dans la zone centrale du Costa Rica, en utilisant deux modèles différents de marquage. Le but de ces marquages transversaux espacés à des intervalles progressivement décroissants dans une autoroute urbaine était de donner aux conducteurs la sensation d'accélération, et donc, les encourager à ralentir. Un deuxième modèle a été conçu pour alerter les conducteurs d'une zone scolaire à proximité dans une route rurale à terrain montagneux. Les marquages ont été installés à double couche en matériel thermoplastique pour amplifier le bruit de roulement, surtout pour les véhicules légers.

Une analyse statistique de type « avant-après » a été adoptée pour mesurer l'efficacité des marquages routiers transversaux, à partir des données recueillies à l'aide d'un pistolet radar de contrôle routier. Les deux modèles ont été évalués dans les trois sections d'étude, y compris l'effet durable dans le temps. À partir des analyses statistiques, des réductions de la vitesse moyenne étaient plus perceptibles dans les trois sites vers la fin de la zone marquée et après cette zone, de l'ordre de 18% (soient des réductions similaires aux résultats du projet à Fredericton). Des réductions de la vitesse opérationnelle de l'ordre de 2 à 17% ont été obtenues dans les trois sites. Par rapport à l'effet dans le temps, il n'y a aucune preuve d'un effet de nouveauté durant les 6 premiers mois après l'installation des marquages, et un comportement similaire avait été observé à Fredericton.