Articles de recherche

(English) Evaluation of Commercial Vehicles Pre-Trip Inspections Conducted in Quebec

Nom de fichier 4b1.pdf
Taille du fichier 298 KB
Version 1
Date ajoutée 5 juin 2005
Téléchargé 1 time/fois
Catégorie 2005–CCMSR–XV–Fredericton
Tags Gagnant du prix Dr. Charles H. Miller , Session 4B
Author/Auteur Olivier Bellavigna-Ladoux, Michel Gou
Award/Prix Dr. Charles H. Miller

Résumé

Bob Baird, Olivier Bellavigna-Ladoux, Michel Gou

Bob Baird, Olivier Bellavigna-Ladoux, Michel Gou

La Vérification Avant Départ (VAD) est une obligation au Québec pour les conducteurs de véhicules lourds. Il s’agit d’une vérification visuelle et auditive de certains éléments accessibles d’un véhicule lourd. Faite adéquatement, la VAD peut prévenir les accidents causés par des défectuosités mécaniques. Compte tenu de cette incidence, il a été jugé pertinent d’évaluer la pratique de la VAD au Québec. Les objectifs de cette étude sont donc principalement de faire une revue du contexte actuel au Québec et ailleurs en Amérique du Nord, ainsi que de mesurer la qualité des VAD effectuées et le niveau de connaissances des conducteurs concernant les règlements encadrant la VAD, de même que le degré de conscientisation des chauffeurs et propriétaires exploitants de véhicules lourds (PEVL) relativement à cette mesure de sécurité.

Trois grilles d’évaluation ont été utilisées auprès de chauffeurs et de PEVL selon un échantillonnage aléatoire et représentatif dans les régions situées autour de l’île de Montréal. L’échantillonnage final, conduit sur une période de 14 mois, a porté sur un total de 23 entreprises et sur 343 chauffeurs d’âges et d’expérience variés.

Les résultats montrent que le temps moyen d’exécution de la VAD est d’environ 10,5 minutes. Le pourcentage d’efficacité réelle global de la VAD n’est que de 60,1 % et le pourcentage d’effort est de 63,5 %. Les systèmes de freinage sont parmi les systèmes les moins bien vérifiés (pourcentage d’efficacité de 26,6 % pour le frein de service et de 31,7 % pour le frein de stationnement), et ce malgré le fait qu’ils sont à l’origine d’une grande partie des défectuosités causant des collisions. Des lacunes importantes ont donc été identifiées. Certains éléments encourageants ont toutefois été identifiés en ce qui concerne la responsabilisation et la conscientisation des chauffeurs et de leurs supérieurs immédiats à l’importance de la VAD en terme d’outil de sécurité routière.

Suite à ces observations, un total de trois recommandations visant à améliorer les performances de vérification avant départ est donc proposé. Ces recommandations visent la formation des chauffeurs, la diffusion d’aide-mémoire sur la vérification des freins, ainsi que des mesures de contrôle coercitives, tant sur la route qu’en entreprise.

Olivier Bellavigna-Ladoux, Michel Gou