Articles de recherche

(English) Evaluating the Effect of Speed Limit Reduction from 50 km/h to 40 km/h on Operating Speed: A Cross-Sectional Analysis

Nom de fichier 5B-JosAu0303u00a9e-Dumot.pdf
Version 1
Date ajoutée 8 mai 2011
Téléchargé 0 times/fois
Catégorie 2011 CMRSC XXI Halifax
Tags Session 5B
Author/Auteur Pedram Izadpanah, Tyler M. Kreider, Kevin Manaugh, Alireza Hadayeghi, Ahmed M. El-Geneidy, Luis F. Miranda-Moreno

Résumé

La vitesse pratiquée par les usagers de la route est dictée par plusieurs facteurs, dont la performance de leur véhicule, les caractéristiques de conception de la route, l’éclairage routier, la limite de vitesse affichée, la présence policière, etc. Traditionnellement, la détermination des limites de vitesse tient compte de la vitesse au 85e percentile. Par conséquent, les objectifs de cet article sont les suivants : 1) établir une relation, pour les rues locales, entre la vitesse pratiquée et les facteurs influençant cette vitesse et 2) évaluer les effets, sur la vitesse pratiquée, d’un changement de la vitesse affichée de 50 km/h à 40 km/h sur des rues locales. Pour répondre au premier objectif, deux types de modèles de régression ont été développés pour prédire la vitesse au 85e percentile pour une période d’une heure et d’une journée. Ces modèles utilisent des caractéristiques des routes locales ayant une vitesse affichée de 40 km/h ou 50 km/h. Par la suite, une analyse croisée a été effectuée pour mesurer l’impact d’un changement de la vitesse affichée sur la vitesse pratiquée. Les résultats de cette analyse indiquent que les vitesses pratiquées ne sont pas statistiquement différentes dans les zones de 40 km/h et de 50 km/h. De ce fait, cette étude devrait aider les ingénieurs, planificateurs et décideurs à mieux comprendre les effets d’une politique de réduction des limites de vitesses sur les vitesses pratiquées par les conducteurs.

Pedram Izadpanah, Tyler M. Kreider, Kevin Manaugh, Alireza Hadayeghi, Ahmed M. El-Geneidy, Luis F. Miranda-Moreno