Articles de recherche

(English) Do Self-Reported Speeding and Impaired Driving Predict Subsequent Motor Vehicle Collision Injuries? Examination of the National Population Health Survey

Nom de fichier cmrsc19_29.pdf
Taille du fichier 124 KB
Version 1
Date ajoutée 7 juin 2009
Téléchargé 2 times/fois
Catégorie 2009–CCMSR–XIX–Saskatoon
Tags Session 2A
Author/Auteur Evelyn Vingilis, Piotr Wilk

Résumé

But: Examiner les effets déclarés par les fautifs des excès de vitesse et des conduites avec facultés affaiblies sur les blessures causées lors d'accidents d'automobiles subséquents.Méthodes: L’enquête nationale sur la santé de la population est un échantillon représentatif des Canadiens qui ont répondu à un sondage à tous les deux ans depuis 1994. Le sondage sur la santé de la population nationale a utilisé une procédure d'échantillonnage aléatoire à multiples étapes, pour sélectionner dans une première étape 19 600 foyers partout au Canada. Les excès de vitesse et les conduites avec facultés affaiblies ont été examinés selon l’âge et le sexe, en relation avec les blessures causées lors des accidents d'automobiles déclarés dans les étapes subséquentes du sondage.
Résultats: Les hommes et les conducteurs plus jeunes étaient plus favorables à rapporter des excès de vitesse et des conduites avec les facultés affaiblies, avec 19,0 % des hommes âgés de 16 à 29,9 ans rapportant n'avoir «jamais» respecté la limite de vitesse. Les jeunes et les conducteurs masculins avaient également la plus haute fréquence d'épisodes de conduite avec les facultés affaiblies. En examinant la relation entre ces comportements de conduite dangereuse et les blessures causées par des accidents de véhicules automobiles subséquents, les personnes conduisant à haute vitesse ou avec les facultés affaiblies étaient plus susceptibles de rapporter des blessures causées lors d'accidents d'automobiles.
Conclusions: Ces constatations appuient le besoin de continuer à insister sur l'alcool et la vitesse afin de réduire le risque de collisions au Canada.

Evelyn Vingilis, Piotr Wilk