Articles de recherche

(English) Are Intersections With Cycle Tracks Safer? A Control-Case Study Based On Automated Surrogate Safety Analysis Using Video Data

Nom de fichier 3B-Zangenehpour-FP-Student.pdf
Taille du fichier 1 MB
Version 1
Date ajoutée 18 juin 2015
Téléchargé 4 times/fois
Catégorie 2015 ACPSER XXV Ottawa
Tags Research and Evaluation, Session 3B, Student Paper Award Winner
Author/Auteur Sohail Zangenehpour, Jillian Strauss, Luis F. Miranda-Moreno, Nicolas Saunier
Stream/Volet Research and Evaluation
Award/Prix Étudiant 1 Student

RÉSUMÉ

Au cours des dernières années, les villes d’Amérique du Nord ont construit des pistes cyclables
dans l'intention de fournir aux cyclistes des aménagements plus sûrs. Ces aménagements ont été
construits et se sont répandus, mais très peu d’études ont été menées sur l'impact des pistes
cyclables sur la sécurité, notamment aux carrefours, où les cyclistes interagissent avec les
véhicules motorisés qui tournent. Certaines étude de sécurité ont examiné les blessures et ont
trouvé des impacts positifs des pistes cyclables sur la sécurité. L'objectif de ce travail est d'étudier
les effets des pistes cyclables sur la sécurité aux carrefours à l'aide d'une étude avec groupe de
contrôle. A cet effet, une méthode utilisant l’analyse vidéo est proposée pour analyser le temps de
post-empiétement (PET) comme mesure substitut de sécurité des interactions entre les cyclistes
et les véhicules tournant qui circulent dans la même direction. La ville de Montréal sert de cas
d'étude : un échantillon de carrefours avec et sans pistes cyclables sur les côtés droit et gauche a
été soigneusement choisi en tenant compte de la géométrie et des débits des carrefours. Un total
de 90 heures de vidéo a été collecté et traité afin d'obtenir les trajectoires et interactions des
cyclistes et des véhicules motorisés. Une fois les interactions entre cyclistes et véhicules
motorisés identifiées, des modèles logit ordonnés à effets aléatoires ont été estimés pour évaluer
les effets des pistes cyclables sur la sécurité des interactions aux carrefours. Les résultats
montrent entre autre que les approches des carrefours avec des pistes cyclables sur la droite sont
plus sûres que les approches des carrefours sans piste cyclable; toutefois, aucune différence n’a
été trouvée entre les approches aux carrefours avec des pistes cyclables sur la gauche par
rapport aux approches sans pistes cyclables. Les résultats mettent de plus en évidence que la
probabilité qu'un cycliste soit impliqué dans un conflit dangereux augmente avec le débit du flux
tournant de véhicules et diminue avec la taille du groupe de cycliste arrivant au carrefour.